Débat LFM – Le désintérêt pour la vie politique

Jeudi 4 septembre, le CRIC était invité sur la radio LFM pour débattre d’un sujet au cœur des préoccupations de l’association : le désintérêt des citoyens pour la vie politique.

Bien que le thème ait été justement énoncé, l’auditeur pouvait, à l’issue de ce débat « rester sur sa faim ». Ceci tient, à notre avis à plusieurs raisons :

– Tout d’abord une question de rodage. En effet, c’était la première émission de la saison et il est bien normal qu’Aurélie Chupin prenne ses marques.

– Le grand écart entre les objectifs des protagonistes ensuite. Si Manuela Albuquerque affiche clairement son ambition dans la perspective d’élections municipales, les attentes de Romain Carbonne sont tout à la fois plus modestes et bien plus audacieuses ! Plus modestes car il représente un collectif de citoyens, le CRIC et non ses ambitions personnelles ; plus audacieuses car l’objectif de ce collectif est bien d’œuvrer à restaurer l’intérêt des citoyens pour la chose politique.Nous avons cependant eu l’occasion de rappeler que les politiques n’ont pas entrepris de réagir face à ce désintérêt illustré depuis des années par un taux d’abstention toujours aussi important. Nous avons également évoqué les pistes suivantes comme élément de réponse à cette désaffection :

• L’importance des personnalités politiques qui effacent les idées et projets
• Les médias qui s’attachent plus à commenter ou faire commenter des événements plutôt que de rapporter des faits
• Les appareils démocratiques nombreux, peu et mal expliqués aux citoyens
• Les discours et arguments de campagne trompeurs et démagogiques
• Les propositions qui ne sont pas appliquées
• Le manque de respect envers les acteurs de la vie politique qui dévalorise la démocratie

Les réponses à ce problème doivent être trouvées localement. Si nous ne voulons pas revivre les derniers épisodes électoraux, nous ne devons plus attendre que les élus s’emparent du sujet. Si nous voulons être en mesure de pouvoir choisir parmi des listes candidates qui présenteront un projet en cohérence avec les problématiques de la ville, il faut revendiquer dès maintenant cette exigence.

Nous vous attendons donc le vendredi 26 septembre à 20h dans la salle du Club de l’Amitié (rue du Colonel Moll – Mantes la Ville) pour en débattre ensemble.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s