Le CRIC s’oppose au projet de loi constitutionnelle et à la révision de la Constitution

Les projets de loi constitutionnelle et de révision de la Constitution, présentés par le 1er Ministre M. Manuel Valls au nom du Président de la République M. François Hollande, voudraient inscrire la déchéance de nationalité et l’état d’urgence dans la Constitution.

Nous n’allons pas nous étendre sur le caractère vain au regard des enjeux auxquels ils prétendent répondre, ni sur leurs risques pour notre société dans les usages actuel et futur de ces textes. Nous retiendrons cependant une illustration extraite de l’« ANALYSE DU PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE (2) : LA DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ, par Cédric Mas » pour appuyer cette analyse et motiver notre position. (Lien ci-après et d’autres sources intéressantes relatives aux sujets)

aaa

Le CRIC s’associe à l’appel unitaire « Nous ne céderons pas ! » pour témoigner de son opposition aux modifications de la Constitution telles que proposées par le 1er ministre.

Appel unitaire

Le CRIC demande aux élus qui se trouvent sur le chemin démocratique de ne pas voter ces textes, aux autres représentants du peuple et aux citoyens eux-mêmes de montrer leur ferme opposition à ces projets de loi. Notamment en participant aux manifestations du samedi 30 janvier 2016.

Lire la suite

Publicités

Radio Droit de Cité ! Emission Zéro

Vendredi dernier nous avons eu le plaisir d’assister au renouveau de «Radio droit de cité ». Nous ne manquerons pas de vous informer sur nos pages des prochaines étapes de ce projet enthousiasmant et prometteur.

A l’occasion de cette émission 0, Thomas Guénolé – éditorialiste et auteur de « Les jeunes de banlieue mangent-ils les enfants ? », Willy Le Devin – journaliste à Libération et Pierre Carles – documentariste et réalisateur du film « La sociologie est un sport de combat » ont échangé autour du traitement médiatique de la banlieue *.

Ils ont notamment mis en avant les nombreux biais qui altèrent la restitution des faits et l’analyse des événements qui se produisent dans nos banlieues : formation des journalistes, angle de vue imposé par la rédaction, méconnaissance du terrain, pratiques incompatibles avec la déontologie journalistique, manque de temps et pressions économiques, etc. Des symptômes qui s’appliquent aussi au traitement de la vie politique et des effets que nous avons malheureusement largement constaté dans les média nationaux qui ont tenté de rendre compte de ce qui se passe à Mantes-la-Ville depuis mars 2014.

Des solutions ? Une information qui ne soit pas contrainte par des pressions politiques, orientée par des fantasmes, ni jugulée par une nécessité de rentabilité. En espérant qu’un média national puisse un jour produire de l’information dans ces conditions, nous pouvons déjà localement engager ce travail. C’est l’objectif de RDC, c’est aussi celui du CRIC.

* Pour approfondir le sujet : Outre les ouvrages, papiers et réalisation des intervenants cités ci-dessus, Thomas Guénolé nous recommande vivement de lire « La banlieue du 20 heures », de Jérôme Berthaut (éditions Agone). A commander chez votre libraire (La nouvelle Réserve, par exemple)

IMAG1175 (2)

Note 105 – Tribunes libres

Une fois n’est pas coutume, tous les groupes municipaux nous partagent leur prose dans les tribunes libres de la Note n°105. Quelques commentaires :
Pyromane professionnel cherche déguisement de pompier « Comment peut-on croire que l’accession du FN au pouvoir est la menace la plus dangereuse qui pèse actuellement sur la France ? » Des indices se cachent dans le programme économique, social, culturel de ce parti politique, dans les discours apologétiques de son idéologie d’extrême droite (cf. brève suivante) et dans nos livres d’histoire. (Liste non exhaustive)

Lire la suite

Vœux du CRIC 2016 !

Le CRIC vous souhaite une année 2016 pleine de belles surprises et d’émotions heureuses !

Le changement d’année n’aura pas altéré notre conviction et nos ambitions ; le dynamisme citoyen et associatif embellira notre ville. Nous continuerons donc, à travers nos actions et avec vous, d’intéresser nos voisins à la vie politique et citoyenne locale et de renforcer le lien social à Mantes-la-Ville.

Votre soutien est important pour que les projets de l’association puissent se concrétiser. N’hésitez pas à partager nos événements et publications, nous soumettre vos remarques et à nous proposer votre appui et vos idées.

–> Prochaine réunion : le 12 janvier, 19h30, salle du club de l’amitié (rue du colonel Moll Mantes-la-Ville)

VoeuxCRIC2016