Ce qu’il faut retenir du Conseil Municipal du 29 mars 2017

– Des erreurs et des incohérences entre les chiffres soumis à l’opposition en commission et ceux présentés en Conseil Municipal, qui contestent l’extrême rigueur dont se réclame l’adjoint aux finances.
– Une présentation trompeuse du compte administratif et des économies réalisées, 200k€ de « dépenses imprévues » non utilisées ne sont pas des économies, des postes transférés ou supprimés et non remplacés ne sont pas des économies, la suppression des sorties en transport collectif n’est pas une économie, …
– Une ambition politique réduite à la seule rénovation, mise aux normes et investissements contraints.
– Des financements priorisés pour la Police Municipale et la vidéosurveillance sans que cet investissement ne soit objectivement justifié.
– Des cessions immobilières qui gonflent généreusement les recettes. Jusqu’à quand ?
– Des prestations à la population qui diminuent d’année en année et qui sont en deçà de ce que la population mantevilloise est en droit d’attendre de sa commune (crèches, activités périscolaires, service publique, action sociale et culturelle, etc.)
– Des promesses de projets « structurants » pour la ville. Lesquels ? En n’entendrons-nous jamais parler un jour ?
– La vie associative, la promotion culturelle, le dynamisme économique, la rénovation urbaine, le lien social, la citoyenneté et la solidarité encore et toujours laissés pour compte dans le programme politique de la majorité municipale FN de Mantes-la-Ville.

Des constats déjà formulés lors des deux précédents budgets et une conclusion tout aussi identique : l’action politique ne profite pas aux mantevillois qui voient leur cadre de vie se dégrader et leurs contributions fiscales rester au même niveau. M le Maire qualifie son administration de prudente ; au regard des résultats constatés nous pourront la trouver amorphe, paresseuse, dogmatique et inconséquente.

Non, cette gestion « low cost » n’est pas une chance, c’est une désolation.

#FNContreLePeuple

Publicités

CRIC à BRAC n°4

Le printemps arrive et avec lui la prochaine édition du CRIC à BRAC.
La recette est la même depuis 2014 : de la musique, des expositions, une gratiferia (brocante gratuite), un forum associatif et mille autres surprises qui raviront tous nos visiteurs.
Prenez date pour le samedi 17 juin et prévenez vos voisins, amis et famille. Nous vous attendrons au centre Louis Racaud (22 Bd Roger Salengro à Mantes-la-Ville) à partir de 11h.
 
Nous avons aussi besoin de bénévoles pour organiser tout ça au mieux. Pour 1h ou pour toute la journée venez nous donner un petit coup de main.
CAB4pt - Copie