Nous pouvons apporter quelques observations aux taux de participation des scrutins, nous pouvons encourager chacun à s’investir dans la vie politique de sa commune et nous considérons que l’extrême-droite est inconciliable avec les valeurs de la République. Pour autant le CRIC n’a pas vocation à commenter le résultat des élections ni à donner quelque consigne de vote.

Nous pensons également qu’un maire, premier magistrat de la commune, doit agir dans le respect du mandat qui lui a été confié : il est élu pour exécuter les décisions du conseil, représenter la commune et exécuter des fonctions d’agent du pouvoir central sous l’autorité du préfet.

M Nauth, dans sa sphère privée, est libre de partager l’analyse politique qu’il fait du 1er tour des élections et donner les consignes qu’il veut à qui voudra bien l’écouter. En revanche les ressources de Mantes-la-Ville ne sont pas destinées à servir de matériel de campagne. Il y a là un sujet qui devrait intéresser la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques).

Il nous semble que le maire fait un usage excessif de ses prérogatives en utilisant les vecteurs de communication officiels de Mantes-la-Ville pour publier le communiqué de presse ci-après. Aussi nous appelons M Nauth à la raison et à la prudence dans ses propos et dans ses actes, lorsqu’il s’exprime ou agit en tant que premier magistrat de la commune.

communiqué de presse MlV 24042017

CPOLITIQUE – Le CRIC face au Vice-Président du FN

Le format de l’émission, l’expérience du professionnel et l’attente du média en font un exercice qui peut être insatisfaisant. Mais bon, l’internet moderne nous permet de proposer une version « augmentée » de quelques commentaires.

Alors ne nous privons pas, séance de rattrapage avec les sous-titres :

>> A télécharger ici <<

Evolution du vote FN à Mantes-la-Ville depuis 2002

Si l’on peut se rassurer de ne pas avoir vu de liste du Front national accéder à la présidence d’une région, il faut remarquer que ce parti consolide néanmoins son potentiel électoral. Pour comprendre les motivations d’un vote pour les funestes idées du FN, la désaffection des citoyens pour les autres formations politiques et être en mesure d’y apporter des réponses concrètes et viables, il est nécessaire d’observer le comportement électoral relatif à ce parti.

Nous vous proposons donc ce travail sur la commune de Mantes-la-Ville en représentant graphiquement quelques indicateurs qui nous semble pertinents sur les 3 derniers quinquennats présidentiels.

Les chiffres

Le graphique ci-dessous rend compte du nombre de voix obtenues par le 1er parti d’extrême-droite en France sur tous les scrutins auxquels il a pris part depuis 2002 à Mantes-la-Ville. Les rapport en pourcentage des votes exprimés (nombre de votes pour le FN / nombre total de votants) et de la participation sont également rapportés (nombre de votants / nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales).

VoteFN2002-2015

Lire la suite